Bilan de compétences: que faire après ?

Vous venez de finir ou vous envisagez réaliser un bilan de compétences. Différents horizons s’offrent à vous en fonction de vos aspiration.

La réalisation d’un bilan de compétences est un investissement personnel décisif permettant bien souvent d’aboutir à un épanouissement professionnel venant récompenser une introspection et une période de réflexion aussi intense qu’enrichissante. Mais sur quoi débouche réellement un bilan de compétences ? Plusieurs options sont envisageables selon ce que vous aurez pu apprendre sur vous-même et sur votre environnement professionnel au cours de votre démarche. Tour d’horizon du champ des possibles après un bilan de compétences.

1/ Entamer une reconversion

Il est assez courant que la réalisation d’un bilan de compétences débouche sur une reconversion professionnelle. Certains avaient une vague idée d’un éventuel nouveau projet professionnel quand une autre partie des bénéficiaires n’auraient jamais pensé à emprunter cette voie. Dans tous les cas, une reconversion vous permettra de sortir de votre zone de confort, de gagner en confiance en vous et de vous apercevoir que vous aviez finalement toutes les capacités pour vous lancer dans une nouvelle aventure professionnelle. Et dans le cas où des aptitudes professionnelles viendraient à vous manquer, le bilan de compétences pourra vous encourager à effectuer une formation certifiante ou diplômante qui vous permettra d’acquérir toutes les compétences requises pour occuper le job de vos rêves.

2/ Garder le même poste mais changer d’employeur ou de secteur d’activité

Votre bilan de compétences pourra vous faire prendre conscience que vous aimez votre travail mais que c’est le fonctionnement, l’organisation ou l’ambiance de votre entreprise qui le rend difficile à supporter. Il est aussi possible que cela soit votre domaine d’activité qui soit en cause et que vous ayez envie de vous confronter à un autre secteur par défi et appétence pour ce dernier. Aussi, rien ne sert de faire durer le supplice et si vous en avez l’occasion, on ne peut que vous encourager à rejoindre une société dans laquelle vous pourrez vous épanouir professionnellement et continuer à faire ce que vous aimez dans de bien meilleures conditions.

3/ Profiter d’une évolution interne

Le bilan de compétences pourra également vous aider à faire le point sur vos aptitudes professionnelles et vos objectifs afin de voir comment vous pouvez évoluer dans votre poste. Pas question de laisser la routine s’installer ou d’être victime de « bore-out » ! En effet, il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de l’ennui au travail qui peut être aussi nocif pour la santé mentale et physique que le fameux burn-out, un mal bien plus médiatisé. Le bilan de compétences est donc un outil pertinent pour favoriser une évolution interne de façon à occuper un poste en adéquation avec vos compétences et vos aspirations professionnelles.

4/ Valider un projet professionnel

Il est assez fréquent que le bilan de compétences aboutisse à un tout autre projet de carrière que ce que le bénéficiaire aurait pu imaginer. En effet, ce dispositif peut agir comme un révélateur et c’est aussi la force de cet outil qui permet de faire naître un projet viable et crédible pour l’accompagné. Toutefois, la réalisation d’un bilan de compétences peut également conduire à valider un projet professionnel qui trotte dans votre tête depuis x temps. Votre consultant apportera alors un regard extérieur qui permettra d’évaluer la pertinence de votre projet au vue de réalité du marché du travail et de vérifier si celui-ci est bien en accord avec vos aptitudes professionnelles

5/ Favoriser un retour à l’emploi

Réalisé durant une période de chômage, le bilan de compétences peut s’avérer être un dispositif judicieux pour pouvoir rebondir et (re)trouver un emploi. Il vous permettra de faire un tour d’horizon de vos appétences, de vos savoir-faire et des actions possibles pour pouvoir atteindre vos objectifs. L’occasion également d’optimiser sa méthode de recherche d’emploi, de refaire son CV à neuf et d’apprendre à rédiger des lettres de motivation attractives pour les recruteurs.

6/ Un suivi même après le bilan de compétences

La durée d’un bilan de compétences est de 24 heures étalées sur plusieurs semaines. Après un bilan de compétences, votre conseiller peut organiser une rencontre dans les mois qui suivent afin de faire le point sur les actions mises en place et apporter des corrections éventuelles en vue de démarrer votre nouvelle aventure professionnelle dans les meilleures conditions possibles. La durée de l’accompagnement après un bilan de compétences est susceptible de varier selon les organismes. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de chacun d’entre eux afin de voir s’ils proposent un suivi post-bilan, cela permettra de vous rassurer et de ne pas avoir l’impression d’être lâché dans le grand bain une fois votre bilan de compétences achevé.

Remplissez le formulaire si vous souhaitez plus de détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *